Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

03 Mai

Rencontres de l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe à Angers

Catégories : Commission des Affaires Européennes

Ce mardi 3 mai, je suis intervenue pour l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) et son équivalent allemand, Rat der Gemeinden und Regionen Europas/Deutsche Sektion (RGRE)

Ce rendez-vous proposé à l’initiative, de Benoît Pilet, Adjoint au Maire d’Angers en charge des Relations Internationales, s’est déroulé sous la présidence de Véronique Bertholle, Adjointe à la Maire de Strasbourg en charge des Relations européennes et internationales, et de Andreas Wolter, Maire Adjoint de Cologne, tous deux co-présidents de la Commission Franco-Allemande commune aux deux Associations.

Lors de la table ronde, retour sur la solidarité européenne à l’égard de l’Ukraine et notamment la dynamique franco-allemande qui reste essentielle dans cette crise. Le modèle allemand est différent du nôtre mais le revirement dans la politique extérieure du gouvernement d’Olaf Scholz témoigne de la dynamique européenne à asseoir sa souveraineté.

Ces rencontres sur deux jours, et en deux langues, ont permis de mettre en lumière la réalité du partenariat franco-allemand et les bénéfices dont en tirent nos territoires.

Aujourd’hui, sur le continent européen, près de 15 000 collectivités locales sont impliquées dans le mouvement des jumelages. En France, ce sont 4231 communes jumelées réparties sur tout le territoire (et plus de 6 200 partenaires situées sur le continent européen dont 2 355 avec l’Allemagne). La proximité des frontières, les affinités culturelles, la densité de population ou l’attractivité de certaines régions ont une influence sur cette répartition.

A noter, la présence de Madame Elisabeth Auger, Présidente et Bernadette, trésorière du Comité de Jumelage de Langeais qui développe l’amitié franco-allemande au travers de ces différentes activités et qui fêtera, le 3 juillet prochain, les 35 ans du jumelage avec Eppstein (Allemagne).

Grâce à ces jumelages, l’Union européenne trouve une résonance concrète dans nos vies et permet de démultiplier les actions des collectivités et citoyens, en France et en Allemagne pour l’Ukraine, entre-autres.

L’Europe s’est construite sur des crises. La mobilisation de tous, pour l’accueil des réfugiés par nos collectivités territoriales et plus largement nos associations, nos citoyens, les comités de jumelage… « Madame la Députée à raison, ce devoir de solidarité nous oblige à mieux nous connaître pour répondre aux valeurs de paix, au cœur du projet européen. » conclut Philippe Laurent, Maire de Sceaux et président de l’AFCCRE.

En fin de matinée, partage d’un moment d’histoire en commun au pied du fragment du mur de Berlin, avenue des Droits de l’Homme sur l’esplanade du multiplex offert en 2011 par la Ville de Berlin et la société Sony à la Ville d’Angers.

Conscience, connaissance, mémoire de la fracture qui a pris fin le 9 novembre 1989. Au-delà du mur, ce sont 1393 km de frontière de la mer Baltique à la Tchécoslovaquie qui sont tombés pour conjuguer l’Est et l’Ouest dans un même mouvement.

Le lutrin, principalement rédigé par Albrecht Sonntag, sera dévoilé après l’écoute de morceaux choisis de Jean-Sébastien Bach par le violoncelliste Claude Zanotti du Conservatoire à rayonnement régional d’Angers.

Je remercie tous les organisateurs de l’événement, Christophe Bechu, Maire d’Angers, et Marie-Isabelle Lemierre déléguée à la citoyenneté, au devoir de mémoire et au centre-ville.

(c) avec Joaquim Pueyo, Maire d’Alençon

Publié le 03/05/2022
Sabine THILLAYE