Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

26 Sep

Discours de la Sorbonne d’Emmanuel MACRON

Catégories : Commission des Affaires Européennes

Invitée par le président de la République, j’ai pu assister en direct à son discours de la Sorbonne sur la refondation de l’Union européenne. Au cours de cette conférence, Emmanuel MACRON a présenté sa feuille de route pour l’affirmation d’une Europe plus souveraine, unie et démocratique. Face aux grands défis que sont le changement climatique, la défense et la sécurité, la révolution numérique et la régulation d’une économie mondialisée, le président a détaillé les six clés de la souveraineté européenne :

  • Une Europe de la sécurité et de la défense : constitution d’une force commune d’intervention, d’un budget de défense commun, création d’une Académie européenne du renseignement et d’une force commune de protection civile.
  • Une Europe qui répond au défi migratoire : soutenir un espace commun des frontières, de l’asile et des migrations, pour maîtriser efficacement nos frontières, accueillir dignement les réfugiés, les intégrer réellement et renvoyer rapidement ceux qui ne sont pas éligibles au droit d’asile.
  • Une Europe tournée vers l’Afrique et la Méditerranée grâce à un nouveau partenariat avec l’Afrique, fondé sur l’éducation, la santé, la transition énergétique.
  • Une Europe modèle du développement durable par la création d’une taxe carbone européenne aux frontières et le développement d’un programme industriel de soutien aux véhicules propres.
  • Une Europe de l’innovation et de la régulation adaptées au monde numérique : création d’une Agence pour l’innovation de rupture, finançant en commun des champs de recherche nouveaux, comme l’intelligence artificielle, ou inexplorés.
  • Une Europe puissance économique et monétaire : un budget de la Zone euro pour financer des investissements communs et un ministre des finances dédié pour une meilleure gouvernance.
Publié le 26/09/2017
Sabine THILLAYE