Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

23 Fév

Fin de vie – Rencontre avec l’Association pour le droit à mourir dans la dignité

Catégories : Travail en Circonscription

 

Fin de vie – J’ai rencontré, vendredi 23 février, M. FIAVEZ et Mme POIGNANT, délégués départementaux de l’Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité (ADMD). L’ADMD milite pour une légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté et un accès universel aux soins palliatifs.

Dans le domaine sensible de la fin de vie, la loi Claeys-Leonetti du 2 février 2016 fait foi. Elle précise les principes établis par la loi Léonetti du 22 avril 2005 en plaçant le patient au cœur des décisions qui le concernent. Elle instaure notamment l’interdiction de l’obstination déraisonnable, le droit sous conditions à la sédation profonde et continue jusqu’au décès, le droit de rédiger des directives anticipées, le droit à bénéficier de soins palliatifs…

Si la loi Claeys-Leonetti renforce les droits des patients, elle ne suffit pas en tant que telle. C’est pourquoi la mise en œuvre d’un plan national 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l’accompagnement en fin de vie vient la renforcer.

Une mission d’évaluation de la mise en œuvre de la loi Claeys-Leonetti est conduite par l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Les résultats de cette évaluation permettront de préparer l’adoption d’un nouvel ensemble de mesures visant à développer les soins palliatifs et l’accompagnement de la fin de vie, à l’issue du plan actuel.

Par ailleurs, dans le cadre des travaux de révision de la loi relative à la bioéthique lancés fin janvier, le sujet de la fin de vie sera de nouveau débattu.

Publié le 23/02/2018
Sabine THILLAYE