Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

23 Mai

Meeting – Pour une Renaissance européenne

Catégories : Travail en Circonscription

En amont des élections européennes, la Députée Sabine Thillaye a organisé dans la ville de Saint-Cyr-sur-Loire, un meeting Renaissance, en présence de la Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Amélie de Montchalin.

Au cours de cette soirée exceptionnelle sur le thème de « l’Europe au féminin« , la Députée Sabine Thillaye était accompagnées de trois invitées d’honneur, « au féminin », qu’étaient : la ministre Amélie de Montchalin, et les candidates sur la liste Renaissance, Guilmine Eygun et Chrysoula Zacharopoulou.

La Députée a ouvert la soirée avec un regard appuyé sur l’engagement des femmes pour l’Europe. Une Europe qui a besoin de plus de fraternité, d’égalité, et surtout, de mettre en lumière, par la valorisation, le travail des femmes. Sans ce regard égalitaire, il sera difficile de tracer un destin commun.

De plus elle a rappelé l’importance pour la France de gagner en influence au sein de l’Union Européenne.

La France doit se battre pour ses valeurs et participer au renouvellement des dirigeants des hautes instances de l’Union européenne que sont la présidence du Parlement, de la Commission, du Conseil européen ou de la Banque centrale européenne. Cela nécessité,en paraphrasant Simone Veil, d’élire des femmes et hommes qui défendent les projets de l’Union européenne, donc de la France.

Enfin, elle a conclu sur cette obligation de fonctionner en silo : c’est à dire d’avoir une approche commune des sujets entre les différents acteurs nationaux (gouvernement et parlementaires) et européens.

De son côté la Ministre Amélie de Montchalin amis l’accent sur la pédagogie. Il faut expliquer ce qu’est l’Europe, et pourquoi il est important d’avoir des représentants à la hauteur des enjeux. « Ce qu’il se passe depuis 20 ans, 30 ans, depuis beaucoup trop de temps, c’est qu’on a envoyé, pas moi mais les partis politiques, au Parlement européen des exilés, des stars de cinéma, des eurosceptiques. Et du coup, aujourd’hui, la France n’a plus d’influence, n’a plus de crédibilité » a-t-elle martelée. Or, filant la métaphore, elle a poursuivi en réaffirmant qu’ « on a besoin d’envoyer une équipe de France de gens compétents, qui a envie de travailler en Europe et qui seront là quand le président et le gouvernement proposeront quelque chose, pour que ce soit suivi au Parlement » .

Une soirée largement relayée par les médias locaux :

  • 37 degrès : https://www.37degres-mag.fr/a-la-une/elections-europeennes-derniere-ligne-droite-de-la-campagne/
  • Nouvelle République : https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/commune/saint-cyr-sur-loire/europeennes-feminines-avec-les-marcheuses
  • Tv Tours : www.tvtours.fr/le-journal?fbclid=IwAR0041hfpsqnFOzHGCIUHtLv5nhkShZfZRJ8vw53f8tzC1m2XR6fNKEDdHs#x795elx/Le%20journal%20-%2023/05/2019%20-%20%20L%C3%A9onard%20de%20Vinci%20dope%20le%20tourisme
Publié le 23/05/2019
Sabine THILLAYE