Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

21 Oct

Débat sur le prélèvement sur recettes au profit de l’Union européenne

Catégories : Activité Parlementaire - Commission des Affaires Européennes

Je suis intervenue en séance publique sur le prélèvement sur recettes au profit de l’Union, évalué à 21,3 milliards d’euros. Une intervention après son examen en Commission des Affaires européennes le 17 octobre et la communication d’Alexandre Holroyd.

Ce prélèvement sur recettes matérialise financièrement notre adhésion à l’Union, dans un contexte particulier

Ce budget 2020 de l’UE sera à la fois le premier voté par le nouveau Parlement européen et exécuté par la nouvelle Commission, le dernier régi par le cadre financier pluriannuel pour les années 2014 à 2020. Et probablement le premier d’une Union qui pour la première fois de son histoire se rétrécit.

Le budget de l’UE pour 2020 doit améliorer la vie des populations

Avec un pan essentiel, la Politique agricole commune – PAC. Ce sont ainsi 43,5 milliards d’euros pour le premier pilier, et 14,7 milliards d’euros pour le deuxième.

Ce budget donne également la priorité à une Europe tournée vers l’innovation et la jeunesse. Avec 13,5 milliards d’euros consacrés à la recherche et à l’innovation (+ 6 %), 2,8 milliards d’euros pour Erasmus + (+ 1,8 %).

C’est aussi une Europe qui, avec les moyens encore trop limités qui sont les siens, s’efforce de répondre aux attentes de protection de nos concitoyens et de se montrer solidaire. 560 millions d’euros sont ainsi prévus pour les personnes dans le besoin en Syrie, ainsi que pour les réfugiés et les pays voisins qui les accueillent. Parallèlement, la montée en charge de Frontex se poursuit.

Ce budget est à la fois un budget de continuité, et un budget de transition

Il prépare ainsi la nouvelle génération de programmes. Avec notamment le Conseil européen de l’innovation, prévu pour 2021, ou le Fonds européen de défense.

Enfin, un bon budget n’est pas seulement d’un montant suffisant, mais aussi lisible

Pour les citoyens comme pour les parlementaires chargés de le voter et de le contrôler. Il y a urgence à accélérer les négociations sur le prochain Cadre financier pluriannuel pour 2021-2027. Sur le volume du cadre financier pluriannuel, et son corollaire, l’évolution des ressources propres du budget européen.

Publié le 21/10/2019
Sabine THILLAYE