Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

06 Nov

Audition de Gabriel Attal, secrétaire d’Etat, sur le service national universel

Catégories : Activité Parlementaire - Commission Défense et forces armées

Le Service national universel doit permettre de favoriser l’engagement, sous toutes ses formes, de tous les jeunes dans la vie de la Nation. Comme de renforcer la cohésion sociale en favorisant l’adhésion aux valeurs républicaines.

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, l’expérimentation du service national universel – SNU a été lancée à l’été 2019. Cette première phase d’expérimentation a permis de rassembler avec 2 000 volontaires dans 13 départements pilotes.

Nous avons ensuite auditionné en Commission de la Défense Gabriel Attal, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, chargé de piloter la mise en oeuvre de ce projet.

Car le SNU sera déployé en 2020, sur le fondement du volontariat, au sein de chaque département. Il comptera ainsi quatre phases. Une première phase préalable d’information et de préparation, un séjour de cohésion de deux semaines, une mission d’intérêt général, une phase d’engagement volontaire d’au moins 3 mois. Complémentaire de l’instruction obligatoire, le SNU contribuera à l’émancipation et la responsabilisation des jeunes.

En Indre-et-Loire, pour la deuxième session en juin 2020, 300 jeunes seront accueillis dans le cadre du Service national universel. A terme, ce sont près de 7 000 jeunes par an qui seront concernés au sein du département.

Publié le 06/11/2019
Sabine THILLAYE