Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

02 Juil

Réunions conjointes avec les commissions des Affaires européennes italiennes et allemandes

Catégories : Commission des Affaires Européennes

La Commission des affaires européennes (CAEU) a participé à deux réunions conjointes avec ses homologues allemands et italiens. Ces réunions permettent de créer des élans de coopération parlementaires pour mieux porter les projets européens.

Le 10 juin, avec la Commission des affaires européennes italienne, a été défini les priorités du travail parlementaire : un plan pour une relance verte et numérique en Europe, un accord pour le cadre financier pluriannuel 2021-2027, l’action extérieure et la défense, et une coopération interparlementaire renforcée dans la politique européenne.

Les commissions se sont prononcés en faveur du maintien d’une Politique agricole commune (PAC) ambitieuse. Afin de mener à bien la transition verte de l’Europe, il sera indispensable d’accompagner les agriculteurs, dans le but de faciliter cette transition et de garantir l’autonomie alimentaire de notre continent.

Le 2 juillet, la CAEU a retrouvé ses homologues allemands au lendemain de leur prise de présidente tournante. Pendant six mois, l’Allemagne va soutenir et coordonner le Conseil de l’Union européenne, institution qui représente les Etats membres.

Avec leurs homologues d’outre-rhin, les membres de la Commission des Affaires européenne ont échangé autour du budget et du plan de relance européen. Un accord doit être rapidement trouvé pour que les parlements nationaux puissent ratifier les textes à temps.

Les commissions des Affaires européennes italiennes et allemandes partagent la même ligne que la CAEU de l’Assemblée nationale : il faut impliquer davantage les parlements nationaux au sein de la Conférence sur l’avenir de l’Europe qui s’intéresse au futur des institutions communes. Afin de porter ces ambitions au niveau européen, nous devons renforcer la coopération interparlementaire franco-germano-italienne, dans le cadre du triangle de Montecitorio.

Publié le 02/07/2020
Sabine THILLAYE