Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

06 Août

Cyberdéfense : l’UE sanctionne des entités russes, chinoises et nord-coréennes

Catégories : Commission des Affaires Européennes

C’est une première en matière de sécurité : l’UE sanctionne des entités russes, chinoises et nord-coréennes pour des cyberattaques

En 2019, l’Union européenne s’est dotée d’un cadre juridique pour décider de sanctions contre les auteurs de « cyberattaque ». Le Conseil de l’UE a en effet, adopté des mesures restrictives à l’encontre de six personnes, dont deux Chinoises, et quatre Russes, ainsi qu’une unité des renseignements russes, deux entreprises nord-coréenne et chinoise. Ces entités ne peuvent désormais plus rentrer dans l’UE et subissent un gel de leurs avoirs. C’est la première fois que l’Europe prend de telles mesures dans le cadre de cyberattaques.

Par ces mesures, le Conseil de l’UE a souligné qu’il espérait ainsi « empêcher, décourager et contrer les actes de cybermalveillance dirigés contre l’UE ou ses Etats membres ».

Josep Borrell , représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a appuyé la décision en expliquant que « ces mesures font suite à la volonté de l’UE et de ses États membres de protéger l’intégrité, la sécurité, le bien-être social et la prospérité de nos sociétés libres et démocratiques, ainsi que l’ordre fondé sur des règles et le bon fonctionnement de ses organisations internationales ».

Publié le 06/08/2020
Sabine THILLAYE