Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

19 Mai

[Sport-santé] Comment prescrire l’activité physique adaptée ?

Catégories : Activité Parlementaire

Jeudi 19 mai à Cinq-Mars-la-Pile, une cinquantaine de professionnels médicaux et paramédicaux du territoire avaient répondu présent à l’invitation de La Maison Sport-Santé Ouest Touraine pour échanger sur la prescription médicale d’activité physique et sportive.

Contexte, enjeux, prise en charge financière, rôles des mutuelles et législation… un cadre technique défini pour la mise en place d’un parcours de soin adapté à tous les patients porteurs de maladies chroniques.

La structure MSS Ouest Touraine, fédératrice des associations de Chinon, Avoine, Joué-lès-Tours et Cinq-Mars-la-Pile, est intégrée au réseau national Maisons Sport Santé et inscrite à l’annuaire régional Sport Santé EPGV Centre-Val de Loire.

Depuis le début de l’aventure, Sabine Thillaye soutient l’association Agir Sport Santé l’une des pionnières sur la circonscription inaugurée en Juin 2021 ainsi que Second Souffle – Asso Fit’ Santé – à Château la Vallière. Le vote des parlementaires d’un Fonds de développement de la vie associative (FDVA) renforcé en 2021, grâce à la quatrième loi de finances rectificative de 2020, et l’affectation des fonds bancaires inactifs et des assurances vie en déshérence, a permis de mettre les bouchées doubles à destination des associations du territoire.

Le développement du réseau #sportsanté était un engagement du Président de la République lors du précédent quinquennat pour lutter contre la sédentarité avec un objectif de 500 structures labellisées à l’automne 2022 sur le plan national.

• En France, la sédentarité coûte 17 Mds € (Source Ministère des Sports – 2017)

• 37% des adultes sont considérés comme inactifs, 80% comme trop sédentaires

• La loi de finances 2021 avait accordé 3,5 M€ pour le déploiement des MSS.

• Dans le cadre de la loi de finances pour 2022, 4,2 M€ sont consacrés au déploiement des MSS, soit 700 K€ de plus qu’en 2021.

« L’activité physique s’intègre au parcours de santé sans qu’ils aient le sentiment d’être en protocole de soin. C’est l’occasion pour nos pratiquants de se redécouvrir et devenir acteur de leur santé pour vivre mieux au quotidien. » Aline Nicolas, coordinatrice.

« Votre objectif devient notre projet pour votre santé »

Bravo à tous les bénévoles pour votre engagement !

Publié le 19/05/2022
Sabine THILLAYE