Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

21 Fév

Audition du chef d’état-major des Armées, le général François LECOINTRE

Catégories : Commission Défense et forces armées

En commission de la défense, nous avons auditionné le chef d’état-major des Armées sur le projet de loi de programmation militaire 2019-2025, « LPM de renouveau » qui répond aux conclusions de la Revue stratégique de Défense et de Sécurité nationale d’octobre 2017 qui affirmait que les menaces et les risques identifiés dans le Livre blanc de 2013 se sont manifestés plus rapidement et avec une intensité plus forte qu’initialement prévue. Cette LPM doit permettre à la France de répondre à ces défis et de tenir son rang, dans un modèle d’armée « complet et équilibré ».

Pour y parvenir, le projet de LPM consacre l’engagement du Président de la République de porter le budget de la Défense à 2 % du PIB en 2025, conformément à nos engagements au sein de l’OTAN. Ce projet dessine une trajectoire sur le quinquennat passant de 1,78 % en 2017 à 1,91 % en 2023. 198 Md€ seront ainsi consacrés à la Défense d’ici 2023 et 295 Md€ d’ici 2025, soit 23 % de plus qu’en 2014-2019. La provision pour les opérations extérieures (OPEX) augmentera substantiellement pour la porter à un niveau réaliste, soit 1,1 Md€ à partir de 2020, soit leur montant moyen depuis 2013.

Replaçant le facteur humain au centre de l’action des armées, 6 000 créations de postes sont prévues, dont 3 000 avant 2023. 1 500 postes concerneront le renseignement, notamment pour l’analyse des données techniques et 1 000 postes seront consacrés au domaine cyber.

Publié le 21/02/2018
Sabine THILLAYE