Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

17 Juil

Audition du général François Lecointre, chef d’état-major des armées

Catégories : Commission Défense et forces armées

Nous avons auditionné, en commission de la Défense nationale et des Forces armées à l’Assemblée nationale le Général François LECOINTRE, chef d’Etat-major des armées, sur la conduite des opérations extérieures en cours des armées françaises.

Les armées sont en posture opérationnelle permanente au titre de cinq missions :

  • La posture de dissuasion nucléaire, qui implique une permanence à la mer des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) et une mise en alerte constante des forces aériennes stratégiques ;
  • La posture permanente de sûreté aérienne, qui garantit la souveraineté de l’espace aérien national. L’aviation de chasse est, à ce titre, en « alerte 7 minutes » pour intercepter les aéronefs suspects ;
  • La posture permanente de sauvegarde maritime, au titre de laquelle les moyens anti-sous-marins nationaux sont fortement sollicités pour faire face à des démonstrations de puissance russes de la mer de Norvège à la Méditerranée orientale ;
  • La posture de protection terrestre, qui assure la protection des emprises militaires ;
  • L’opération Sentinelle : elle s’est rééquilibrée avec la refonte de septembre 2017 qui a mis en place une opération en trois strates de présence et, ainsi, dégagé le temps nécessaire pour la préparation opérationnelle et le repos.

Nous avons interrogé le Général LECOINTRE sur les opérations en cours :

  • Barkhane, en partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina-Faso ;
  • Chammal au Levant dans le cadre de l’OIR – opération Inherent Resolve) ;
  • Le détachement français au sein de la FINUL, la Force intérimaire des Nations-Unies au Liban (FINUL).

J’ai pour ma part souhaité interroger le Général LECOINTRE, à l’occasion du déploiement en octobre prochain de la Brigade franco-allemande dans la bande sahélo-saharienne, sur la situation opérationnelle de la Brigade franco-allemande, et plus largement de la coopération franco-allemande en matière d’opérations extérieures. Je me félicite de cette coopération franco-allemande dans le cadre d’une opération extérieure, qui démontre à point nommé la volonté partagée de participer à la défense européenne, tout en constatant que soldats allemands et soldats français, s’ils sont déployés ensemble, seront actifs dans des missions complémentaires mais pas à proprement parler ensemble sur le terrain.

Publié le 17/07/2018
Sabine THILLAYE