Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

25 Juil

Audition de Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées

Catégories : Commission Défense et forces armées

En commission de la Défense nationale et des Forces armées, nous avons auditionné Geneviève DARRIEUSSECQ, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des armées, sur son action depuis un an et notamment les résultats de la concertation avec les principales associations représentatives des anciens combattants. Geneviève DARRIEUSSECQ avait indiqué, lors de ses vœux pour 2018, la mise en place d’un plan sur quadriennal pour la mise en place des conclusions de la concertation, conférant « de la visibilité ».

Les actions de réparation et de reconnaissance au profit des Anciens combattants et des combattants contemporains sont au cœur de cette concertation :

  • L’octroi de la carte du combattant pour les militaires déployés en Algérie entre le 3 juillet 1962 et le 1er juillet 1964. C’est une mesure forte prise par le Gouvernement en faveur du monde combattant, qui vient réparer plusieurs décennies d’injustice.
  • La revalorisation, en loi de finances initiale pour 2018, de l’allocation de reconnaissance et de l’allocation viagère qui sont attribuées aux supplétifs.

Des mesures ont été également été prises pour améliorer la prise en charge des militaires en activité et en fin d’activité et de leurs besoins, notamment quant à la réinsertion professionnelle. Mais également en matière de prise en charge des blessés et de formation des personnels aux diagnostics des syndromes de stress post-traumatique. L’Office national des victimes de guerre s’est ainsi vu conforter dans ses missions en loi de finances initiale pour 2018.

Nous avons également évoqué d’autres dossiers au cours de cette audition :

  • La politique de la mémoire et sa place en 2018, année qui clôt le cycle du centenaire de la Première guerre mondiale. J’ai ainsi souhaité interroger Geneviève DARRIEUSSECQ sur la dimension européenne des cérémonies commémoratives prévues à cette occasion. Ces cérémonies pourraient notamment être l’occasion de faire connaître mutuellement, entre États membres de l’Union européenne, nos lieux de mémoire. C’est à la fois un enjeu économique de développement pour nos territoires, et un enjeu fort de compréhension mutuelle.
  • La situation dans l’enseignement militaire, notamment la mise en oeuvre du « plan égalité des chances » et la féminisation en son sein
  • Le Service national universel, lancé officiellement en conseil des ministres fin juin 2018 : une consultation de la jeunesse a été lancée par le ministère de l’Education nationale, pour nourrir la phase de conception de ce projet majeur.
Publié le 25/07/2018
Sabine THILLAYE