Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

17 Oct

Question au Gouvernement sur le Brexit

Catégories : Activité Parlementaire

La veille du Conseil européen réunissant les chefs d’Etat et de Gouvernement les 18 et 19 octobre, je suis intervenu lors d’une séance de Questions au Gouvernement sur la question du Brexit. Malgré les efforts déployés de part et d’autre, la perspective d’un Brexit dur ou d’une sortie sèche du Royaume-Uni de l’UE ne peut plus être exclue. Alors que les négociations se poursuivent, deux exigences me semblent fondamentales.

  • La première exigence, c’est l’Unité. Un an et demi après le déclenchement de l’article 50 du Traité, l’Union européenne a su rester rassemblée. Elle démontre que sur l’essentiel, lorsque son destin est en jeu, l’Union sait parler d’une seule voix.
  • La seconde exigence, c’est l’anticipation. Un projet de loi a été présenté en conseil des Ministres, afin d’habiliter le Gouvernement à prendre par ordonnances des mesures de préparation dans l’hypothèse où le Royaume-Uni sortirait sans accord.

A ma question de savoir comment se préparer au mieux à tous les scenarios possibles, le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves LE DRIAN a précisé qu’en plus de projet de loi évoqué, le Gouvernement préparait des plans de contingence. Ceux-ci concernent notamment le renforcement des effectifs chargés des contrôles aux frontières, l’adaptation des infrastructures et des rencontres thématiques avec les acteurs locaux, les entreprises et les citoyens pour identifier et préparer avec eux les évolutions éventuelles auxquelles ils pourraient être confrontés.

Vous pouvez mon intervention et la réponse du Ministre en cliquant sur ce lien. 

Publié le 17/10/2018
Sabine THILLAYE