Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

22 Oct

Réunion interparlementaire format ‘Triangle de Weimar’ à Varsovie

Catégories : Activité Parlementaire - Commission des Affaires Européennes

Initiée à Weimar en 1991, la relation trilatérale franco-germano-polonaise a pour ambition de s’inspirer de la réconciliation franco-allemande pour instaurer entre ces trois Etats un dialogue régulier propice à l’approfondissement de la construction européenne.

C’est dans cette perspective que sera organisée à Varsovie, dimanche 21 et lundi 22 octobre, une nouvelle réunion conjointe des commissions des affaires européennes de l’Assemblée nationale, du Sénat, du Bundestag, de la Diète polonaise et du Sénat polonais.

Cette réunion conjointe des commissions des affaires européennes en format Triangle de Weimar est d’autant plus importante que les renouvellements de l’Assemblée nationale puis du Bundestag ont ouvert un nouvel espace pour le dialogue interparlementaire.

Après un dîner officiel dimanche 21 octobre, la journée du lundi 22 octobre a été consacrée à trois sessions de travail : sur l’avenir de l’Europe, sur le Cadre Financier Pluriannuel post 2020 et sur les enjeux de cybersécurité dans l’Union.

Selon moi, ce format de travail, qui permet aux parlementaires de nos trois Etats de discuter des enjeux européens, s’avère essentiel à l’approche des élections européennes. Sans rien renier de nos différences de culture et de sensibilité politique, il me semble important d’œuvrer dans l’Union à un rapprochement du fonctionnement de nos Parlements et à forger de nouvelles modalités de travail en commun. Bâtir une démocratie européenne plus vivante et faire vivre un débat public exigeant supposent aussi de créer les conditions d’un dialogue régulier entre parlementaires. N’ayons pas peur de nous atteler aussi aux dossiers les plus sensibles et de confronter nos analyses. Les solutions ne pourront être trouvées que dans un dialogue où les parlementaires, comme les citoyens, ont toute leur place.

Liste des participants :

La délégation française était conduite par Sabine Thillaye (LaREM), présidente de la commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale, Jean Bizet (LR), son homologue au Sénat, les députés Vincent Bru (MoDEM) et Pierre-Henri Dumont (LR) et le sénateur Simon Sutour (PS).

La délégation allemande, présidée par Gunther Krichbaum, président de la commission des Affaires européennes du Bundestag, comprenait le Dr. Christoph Ploß, Katrin Staffler (beide CDU/CSU), Axel Schäfer (SPD), Siegbert Droese (AfD), Carl-Julius Cronenberg (FDP) et Manuel Sarrazin (BÜNDNIS 90/DIE GRÜNEN).

La délégation polonaise était composée de Izabela Kloc (PiS), présidente de la commission des Affaires européennes de la Diète, son homologue au Sénat Marek Rocki, les députés Piotr Appel (Kukiz’15), Lech Kolakowski (PiS), Agata Borowiec (PiS) et Marcin Swiecicki (PO) et les sénateurs Jaroslaw Obremski (PiS) et Piotr Wach (PO).

Publié le 22/10/2018
Sabine THILLAYE