Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

11 Avr

Conseil européen extraordinaire sur le Brexit : audition d’Amélie de Montchalin

Catégories : Activité Parlementaire - Commission des Affaires Européennes

Respecter le vote britannique, protéger les intérêts de l’Union européenne et des citoyens européens. Amélie de Montchalin, Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, est revenue sur le Conseil européen extraordinaire du 10 avril consacré au Brexit.

Cette intervention de la Ministre devant la Commission des Affaires européennes est intervenue à un moment crucial. Car faute d’extension, le Royaume-Uni aurait du sortir le 12 avril 2019, de l’Union européenne.

Si « la France ne cherche pas à étendre à tout prix le délai », elle souhaite que cette extension soit assortie de « conditions strictes » a souligné Amélie de Montchalin. « Trois conditions ont été réunies » pour pouvoir étendre le délai jusqu’au 31 octobre 2019. La première : le respect du résultat du référendum britannique de 2016. La deuxième : le projet européen doit pouvoir avancer ». C’est pourquoi le délai « tombe sur la fin du mandat de l’actuelle Commission ». Car cela « règle la question de la présence d’un commissaire britannique ». Troisièmement, la clarté du choix ». « Le 31 octobre, soit le Royaume-Uni aura choisi de sortir de façon ordonné, soit il aura renoncé à sortir, soit nous devrons constater une sortie sans accord ».

Nous avons également échangé lors de cette audition sur un certain nombre de dossiers clés pour l’UE. Au premier rang desquels le respect de l’état de droit, les élections européennes de mai 2019, le cadre financier pluriannuel, la politique agricole commune, la pêche.

Pour revoir la vidéo de l’audition, cliquez ici.

Publié le 11/04/2019
Sabine THILLAYE