Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

19 Sep

Prépa Apprentissage au campus des Métiers

Catégories : Travail en Circonscription

Le jeudi 19 septembre, saluons le lancement du « sas prépa apprentissage» au Campus des Métiers de l’Artisanat de Joué-lès-Tours en présence de Sibeth NDIAYE, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, porte-parole du Gouvernement.

Le projet du CFA de Joué-lès-Tours fait partie des 19 projets nationaux sélectionnés parmi les 150 CFA qui ouvriront 28 000 places à des jeunes majoritairement issus des 430 Quartiers Politique de la Ville qu’ils couvrent (PQV) ou des zones rurales défavorisées.

Pour Muriel Pénicaud « l’apprentissage est une voie de passion, d’excellence et d’autonomie. L’intégration dans le monde professionnel des jeunes, en particulier les plus vulnérables, est un enjeu de premier plan pour leur réussite future ».

Les projets seront subventionnés à hauteur de 150 millions d’euros.

À travers les missions locales, la bourse de l’apprentissage et l’ensemble des structures en lien avec l’orientation des jeunes, il s’agit d’identifier des jeunes qui sont ni en formation, ni dans un emploi. Ce dispositif est ouvert aux jeunes scolarisés ou en échec, à la recherche d’un apprentissage, aux jeunes en rupture ou en réorientation, aux mineurs de moins de seize ans ou non-accompagnés (étrangers en situation régulière).

D’une durée de quelques jours à plusieurs mois, l’accompagnement du jeune dans ce parcours d’apprentissage personnalisé doit permettre d’identifier ses compétences et ses connaissances, de développer ses aptitudes relationnelles et de faciliter son entrée en milieu professionnel ou semi-professionnel (apprentissage) au travers de différents modules de remise à niveau.

Trois enjeux ont été soulignés :

‣ consolider les compétences de base qui peuvent être insuffisantes pour bien se lancer ;

‣ conforter les compétences relationnelles et le savoir être professionnel pour réussir à signer un contrat et s’intégrer au dans le monde professionnel ;

‣ mûrir son projet professionnel pour prévenir la rupture du contrat d’apprentissage qui survient parfois durant les premières semaines.

Benjamin Dechelle, directeur du CFA de Joué-lès-Tours, a tenu à répondre à l’appel à projet du gouvernement sur ce nouveau dispositif qui accueille déjà 65 jeunes engagés dans la prépa apprentissage : « On a certains jeunes qui se retrouvent sur le carreau et qui ne savent pas à qui s’adresser, c’est ce public en marge, ceux qui échappent à l’organisation traditionnelle, éloignés de l’emploi et de la formation ».

La nouveauté, c’est que la réponse est individualisée en partant de chaque situation vécue afin de proposer une réponse adaptée à chacun.

Alliant le sport, le digital, le coaching mental pour renforcer la confiance et l’estime de soi, le parcours prépare aux techniques de recherche d’emploi, aux savoirs de bases, en passant par des stages en entreprise avec Muriel Hermine et les coach de l’Académie des Passions.

La force de l’apprentissage, c’est de construire les jeunes sur la base de leurs passions…

Publié le 19/09/2019
Sabine THILLAYE