Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

03 Nov

Marché d’automne

Catégories : Travail en Circonscription

Un marché d’automne plein de couleurs, aujourd’hui à l’espace Beau Soulage de Saint-Christophe-sur-le-Nais.

Je remercie les producteurs, agriculteurs et artisans de nous avoir fait découvrir leurs savoir-faire en présentant le fruit de leur travail quotidien.

Parmi les agriculteurs, arboriculteurs, artisans présents :

🔹L’autruche gauloise, société de Mickael Leveque installée sur Aubigne-Racan et Couesmes, est un élevage d’autruches qui gambadent chaque jour à l’air libre.

🔹Annie Manceau, également éleveur d’Autruches à Verneil-le-Chetif qui propose pâte, suprême de foie…

🔹Le jardin des fortineries, installée sur Gizeux : cultive des asperges, petits pois, haricots, tomates, pommes de terre et fabrique des jus et sirops maison (mélisse/citron, poire…).

🔹EARL. P.Cartreau, producteur de pommes de table du Val de Loire

🔹Charbonnier, vigneron AOC Chinon installé sur la commune de Crouzilles.

Ces deux jours du marché d’automne illustrent la problématique : quelle agriculture et quelle société nous voulons ? Un sujet qui concerne générations présentes et futures.

Or, que ce soit pour nos agriculteurs, notre souveraineté et notre sécurité alimentaire, il nous faut privilégier les circuits-courts et la production locale. C’est d’ailleurs un point transpartisan qui a fait consensus mercredi dernier lors de la première conférence entre députés et sénateurs des commissions des affaires européennes, lorsque nous avons discuté de l’avenir de la Politique agricole commune #PAC, avec les eurodeputés français.

Nous avons en Indre-et-Loire et partout en France des talents agricoles sans égaux dans le monde qui fait de l’agriculture française un modèle durable et exemplaire.

Je félicite les jeunes agriculteurs pour l’organisation de ce marché d’automne et le succès de leur première édition.

Publié le 03/11/2019
Sabine THILLAYE