Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

13 Nov

Réunion commune des commissions des affaires européennes de l’Assemblée nationale et de la Chambre des députés italienne

Catégories : Activité Parlementaire - Commission des Affaires Européennes

Il est essentiel de développer les échanges politiques avec l’Italie et de mettre un terme aux nombreux malentendus qui ont émaillé la relation bilatérale dans une période récente. Les parlementaires soutiennent notamment la relance rapide des négociations du traité du Quirinal, qui doit permettre de renforcer la coopération entre nos deux pays.

Les débats entre nos deux commissions des Affaires européennes française et italienne ont permis de montrer une convergence de vue sur les grands dossiers de la politique européenne. Que ce soit concernant le projet de cadre financier pluriannuel 2021-2027, la politique agricole commune, la politique européenne de défense. Ou encore la mise en place de mécanismes de solidarité entre Etats européens en matière de politique migratoire.

Accord pour la création du triangle de Montecitorio réunissant les commissions des assemblées française, allemande et italienne

L’approfondissement des relations franco-allemandes, dans le cadre du traité d’Aix-la-Chapelle et par la création de l’Assemblée parlementaire franco-allemande, s’inscrit dans une démarche européenne ouverte.

Au moment où le Royaume-Uni quitte l’Union européenne, il apparaît essentiel de créer un nouveau format de dialogue entre les trois plus grands Etats européens. Qui sont par ailleurs trois membres fondateurs : la France, l’Allemagne et l’Italie.

Sabine Thillaye a ainsi proposé, après concertation avec son homologue du Bundestag allemand, Gunther Krichbaum, d’organiser chaque année une réunion des commissions des Affaires européennes des chambres basses française, allemande et italienne. L’objectif : permettre aux parlementaires de ces trois pays de définir des positions communes sur les grands dossiers européens. La commission des Affaires européennes italienne, sous la présidence de M. Sergio Battelli (Mouvement cinq étoiles), ayant fait part de son accord, elle a proposé que ce format de réunion prenne le nom de Montecitorio, du nom du siège de la Chambre des députés italienne.


Sabine Thillaye présidait la délégation de la Commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale, composée de membres du bureau de la Commission et de représentants des différents groupes politiques : Liliana Tanguy, vice-présidente (LaREM), Eric Strauman, Joaquim Pueyo (SOC), Frédérique Dumas (LT) et Danièle Obono, secrétaire de la commission (FI).

Publié le 13/11/2019
Sabine THILLAYE