Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

07 Jan

Conférence Régionale – Lutte contre la pauvreté

Catégories : Travail en Circonscription

Hier, s’est tenue la 3e Conférence Régionale des acteurs mobilisés pour mettre en œuvre la #Stratégie nationale De lutte contre la pauvreté. Au cours de la Conférence, Jean-Yves DUCHEZ, Haut-Commissaire Centre-Val-de-Loire, et Julien ROUX, Conseiller à la délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, sont revenus sur la mise en place de la « Stratégie nationale de lutte contre la pauvreté », officiellement lancée le 13 septembre 2018 par Olivier Noblecourt.

Pour Jean-Yves Douchez, la stratégie de lutte contre la pauvreté s’appuie sur deux axes : la prévention et l’insertion professionnelle.

Le premier est lié à la prévention : le gouvernement a commencé avec l’instauration de petits-déjeuners dans les écoles, la mise en place de la tarification sociale ou le dédoublement des classes de CP. Un des objectifs du gouvernement consistera également à déployer de nouvelles places dans les crèches, et cela, en coordination avec les territoires.

Le second est lié à l’insertion professionnelle : la stratégie nationale a un certain nombre de chantiers nationaux que sont la formation obligatoire jusqu’à 18 ans ; le revenu universel d’activité (2022) ou le service public d’insertion.


La stratégie portée par Oliver Noblecourt repose sur la mise en place d’un parcours d’accompagnement global – emploi, logement, formation, santé – avec l’ensemble des acteurs sociaux, y compris associatifs. L’ambition repose sur une logique de proximité, à partir des territoires.

Ainsi, en Région Centre-Val de Loire, Virginie Coppens Ménager, Directrice régionale pôle emploi, a affirmé que l’accompagnement global se concrétisera par la mise en place de 42 conseillers de Pôle emploi, qui seront pleinement en charge des demandeurs d’emplois rencontrant des difficultés professionnelles et sociales lourdes.

Publié le 07/01/2020
Sabine THILLAYE