Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

05 Fév

Nos territoires bougent – Itinérance des actions réalisées en 2019

Catégories : Travail en Circonscription

Le mois de janvier amène toujours au plaisir de l’itinérance des communes pour assister à la traditionnelle présentation des vœux des maires et de leur Conseil Municipal. C’est un moment privilégié et de fraternité pour les élus et citoyens du territoire.

Au cours de ces différents vœux, les maires ont l’occasion de tirer un bilan de l’année écoulée, mais surtout de mettre à l’honneur les engagements au service du bien commun.

Retour sur les vœux du mois de janvier 2020 :

  • Avrillé-les-Ponceaux: Le maire a souligné la difficulté à trouver de la main d’œuvre pour nos entreprises du territoire. Celles-là même qui recrutent et qui contribuent au développement économique, au maillage et à l’aménagement, notamment par le déploiement de la fibre par exemple.
  • Coteaux-sur-Loire : A Coteaux-sur-Loire, une émouvante cérémonie des vœux a été donnée par Francois Augé, maire de Saint Patrice, puis de Coteaux-sur-Loire, qui aura passé 15 années en tant qu’élu local et représentant de l’Etat : « on ne naît pas maire, on le devient ». Monsieur le Maire a exprimé son attachement à sa commune et a mis en avant les nouveautés réalisées en 2019. On peut citer l’ouverture d’une nouvelle médiathèque, la rénovation d’un bâtiment à destination des séniors ou la restauration de l’école élémentaire et la numérisation de ses services. Une commune avec des bénévoles engagés, qui verra bientôt le Château de Rochecotte s’agrandir avec un projet écotouriste de grande ampleur.
  • Continvoir : La salle des fêtes de Continvoir était pleine quand a débuté la cérémonie des vœux s’est ouverture en musique par le Brass Band du Bourgueillois. Dès sa prise de parole, le maire François Grandemange, dans un esprit républicain a rappelé qu’il y a dans le peuple français, quand il est rassemblé, beaucoup d’énergie et de courage. Concluant : tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Il est ensuite revenu sur l’année écoulée avec une première tranche de travaux sur les travaux réalisés dans la salle des fêtes, la rénovation thermique de deux logements communaux, des prêts à la location, l’arrivée de la fibre optique avec la nécessaire numérotation des logements qui viendra pallier les zones blanches sur la commune…
  • Courcelles-de-Touraine : Accueillie au Relais Courcellois (restaurant) pour les vœux de Philippe Adet. Le Maire a appuyé sur l’accompagnement social, le développement de projets d’équipements, le soutien aux personnes âgées, le développement du numérique : autant d’actions mises en œuvres par les collectivités, pour agir dans nos territoires ruraux. Des voeux pérorait par une mise à l’honneur du maire précédent, Michel Pétrieux, pour la création de l’association des Courcelles de France.
  • Fondettes : La commune a fait le choix du bio pour les écoles. Ainsi, depuis la rentrée 2019, 100% des produits servis dans les crèches sont bio, et c’est un taux de 50% pour les aliments présentés dans les écoles élémentaires. La loi Egalim sur la restauration collective constitue un levier vers une alimentation plus saine et durable.
  • Rillé : Pour ses premiers voeux en tant que Maire, Xavier Dupont a insisté sur les initiatives locales menées par les habitants, les élus et la Communauté de communes. Ainsi, les habitants de Rillé peuvent profiter chaque semaine des casiers à légumes mis à disposition par le maraîcher du village, de l’installation prochaine d’une boite à livres, du déplacement dans la commune du bus « truck-ado » qui permet aux jeunes d’avoir accès à la culture (livres, BD) et loisirs (baby-foot…). Rillé c’est aussi une géographie unique avec le plus grand lac de Touraine classé Natura2000. Sur ce dernier, a été inauguré en 2019, à l’initiative d’Isabelle Garcia, deux activités que sont le Wake Park et un mini-golf aux oiseaux avec parcours pédagogique sur les espèces ornithologiques présentes sur le lac. 2020 verra l’installation d’un restaurant pour la saison estivale.Rillé, c’est aussi des vestiges néolithiques avec un alignement mégalithique de trois menhirs ou encore l’association du chemin de fer qui permet de revivre, le temps d’un voyage, le fabuleux et merveilleux temps de vos grands-parents. La vapeur qui suinte, le sifflet crachant toute sa vapeur, l’odeur du charbon qui brûle…
  • Saint-Cyr-sur-Loire : Le maire de la commune, Philippe Briand a mis l’accent sur la politique environnementale. Saint-Cyr-sur-Loire a pris plusieurs décisions majeures en matière d’écologie, notamment en interdisant l’usage de produits phytosanitaires pour préserver les chaussées, en développant l’écopaturage pour l’entretien des espaces verts et en instaurant avec Recygo le recyclage des papiers, cartons, cartouches… au sein de la Mairie.
  • Semblançay : A Semblançay, c’est le tissu associatif et le bénévolat qui ont été mis à l’honneur. La scéénoférie de la commune, qui fêtait ses 30 ans en 2019, rassemble plus de 600 personnes chaque week-end de la période estivale, tous bénévoles. L’association Jacques de Beaune et l’association La Source, qui sont à l’origine du projet avait pour ambition, il y a trente ans, d’intégrer dans un même spectacle des personnes handicapées avec les habitants de la commune afin de créer et dynamiser le lien social.
  • Saint-Nicolas-de-Bourgueil : A Saint-Nicolas-de-Bourgueil, si les mesures réalisées sont nombreuses, c’est surtout l’engagement du Maire Christel Cousseau que nous souhaitons mettre à l’honneur : 25 années passées en tant qu’élu, dont 18 années en tant que Maire. Il a fait un large tour d’horizon de ses mandats et tenu à souligner le dynamisme économique de la commune, l’implication de nombreux bénévoles « qui donnent du temps dans l’intérêt de la commune », des vignerons, du personnel communal, des élus… Ce fut une aventure de tous les jours avec toujours cette volonté d’apporter les meilleurs services et les meilleures réponses aux habitants. 25 années concluent par un discours : « le futur Conseil Municipal doit savoir que je serai toujours là pour apporter conseils et soutiens. On ne fait pas 25 ans d’engagement communal, pour ensuite disparaitre du jour au lendemain. » Disons-le, Saint-Nicolas-de-Bourgueil, une commune oú il fait bon vivre comme le veut la devise.
  • Saint-Roch : A Saint-Roch, ce vendredi 24 janvier, la cérémonie des vœux du maire de la commune a été rythmée par plusieurs grands moments. Le premier fut celui de l’entrée en scène de la chorale de la commune « Roch en cœur » qui a repris en canon, plusieurs chansons françaises : « C’est une belle histoire » de Michel Fugain, « Douce France » de Charles Trenet… avant de terminer avec l’hymne européen : l’Ode à la Joie de Beethoven. Un clin d’œil du maire de la commune, Alain Anceau, à Sabine Thillaye : Présidente de la Commission des Affaires de l’Union Européenne, et Co-Présidente du bureau de l’Assemblée franco-allemande. Un moment chaleureux et plein d’espoir dédié « à la réussite et au bonheur commun ».
  • Tours Métropole : La Métropole ne cesse d’avancer, et sa place est la résultante de nombreuses actions : La construction d’une deuxième ligne de tramway, qui devrait permettre de répondre à une augmentation des besoins de mobilité et de faciliter l’accès aux transports, tout en préservant la qualité de notre cadre de vie; Tours Métropole, c’est aussi de l‘énergie verte au service de ses habitants avec le développement d’un nouveau réseau de chaleur biomasse, qui couvrira Tours-ouest et une partie de La Riche; Tours Métropole c’est également une marque : Tours Loire Valley. Une marque qui va permettre de mettre en place un réseau d’ambassadeurs et de faire rayonner la Touraine, de la Métropole aux autres communautés de communes ; Depuis le 1er janvier 2020, c’est aussi la plateforme Artémis : un guichet unique qui doit faciliter la rénovation et l’accès à l’information pour la rénovation-valorisation du patrimoine bâti pour les métropolitains ; Enfin, et ce n’est pourtant pas tout, Tours Métropole c’est aussi des contrats de réciprocité, signé le 17 janvier 2019, avec l’ensemble des EPCI du département d’Indre-et-Loire, qui visent à créer des alliances au profit d’un développement harmonieux du territoire. Ces contrats sont la traduction d’une volonté de co-construire localement les politiques publiques qui feront émerger un maillage territorial plus à même de satisfaire les besoins des habitants. Pour notre territoire de la 5e circonscription, c’est par exemple un partenariat avec l’abattoir de Bourgueil ; l’installation d’entreprises tourangelles sur la zone d’activité Polaxis ; la mise en place d’une politique de mobilité commune… et bien d’autres aspects économiques et touristiques.
Publié le 05/02/2020
Sabine THILLAYE