Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

19 Fév

Conférence interparlementaire sur le Semestre européen

Catégories : Activité Parlementaire - Commission des Affaires Européennes

Sabine Thillaye était à Bruxelles pour deux jours au Parlement européen, pour la conférence sur le Semestre européen, et la conférence interparlementaire sur la stabilité, la coordination économique et la gouvernance au sein de l’UE.

Un message clé doit être passé : donnons-nous les moyens de construire la souveraineté européenne.

En commission des budgets, face à la question « Comment préparer le budget de l’Union à faire face aux défis mondiaux dans le cadre du prochain Cadre financier pluriannuel, programmation pour 2021-2027 », Sabine Thillaye a souligné combien le budget commun est la clé de notre souveraineté. Que ce soit en matière de marché intérieur, d’innovation, de numérique, de politique agricole commune, de fonds européen de la défense, etc. : nous ne pouvons pas accepter des coupes dans des domaines clés, les priorités d’avenir ne peuvent servir de marge de manœuvre dans les négociations budgétaires.

Dans cette situation, nous devons prendre une décision majeure, alors que deux approches s’opposent, entre d’une part fixer en amont le montant du budget afin de ne pas augmenter les dépenses, et allouer dès lors les fonds entre priorités, et d’autre part fixer en premier lieu les priorités à partir desquelles construire le budget commun.

Interrogeons-nous dès lors sur la méthode de travail pour parvenir à financer l’ensemble des priorités communes : lions davantage le budget de l’UE et les budgets nationaux, pour plus d’adéquation et d’efficacité.

Enfin, face au consensus scientifique et politique sur l’urgence à lutter contre le changement climatique, Sabine Thillaye a souligné combien nous devons agir de manière crédible, en matière financière, industrielle comme législative.

Publié le 19/02/2020
Sabine THILLAYE