Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

16 Avr

Cinquième semaine de confinement

Catégories : Activité Parlementaire - Travail en Circonscription

Madame, Monsieur, chers amis,

En cette cinquième semaine de confinement, je souhaite tout d’abord adresser un message de soutien à ceux qui ont connu et connaissent la souffrance actuellement, pour eux, comme pour leurs proches.

C’est également le moment de saluer en tout premier lieu, tous les soignants français qui, chaque jour, se battent pour l’ensemble de la population, sans relâche et avec ferveur.

Mais il y a aussi nos autres forces vives, tous les acteurs économiques et sociaux qui nous permettent de continuer à vivre, qui permettent à la France de rester active, confiante et solidaire.

Merci !

Cette crise que nous vivons est singulière, elle révèle encore plus que par le passé l’ensemble de ce que nous devons améliorer dans notre pays, en Europe, dans le monde. Le défi est immense et aucune frontière ne nous met à l’abri. Nous sommes tous vulnérables, aucune région du monde, aucun secteur économique n’est épargné. Il n’y a que la solidarité du plus grand nombre qui peut atténuer les effets de la crise et nous aider à en sortir.

Ce qui est remarquable, en dépit de toutes les difficultés économiques présentes ou à venir, c’est l’acceptation massive des restrictions qui nous sont imposées pour protéger le mieux possible ceux d’entre nous qui présente un risque accru en cas de contamination.

Alors que le Président de la République nous a annoncé que le confinement durerait encore, au minimum, jusqu’au 11 mai, que sa sortie en serait progressive, que les commerces n’ouvriraient pas tous au même moment, nous devons montrer encore plus de solidarité et d’inventivité.

La solidarité, je la vois au niveau européen, avec le plan d’aides de l’Union européenne, l’accord finalement obtenu entre les différents États-membres pour permettre un plan de soutien à notre économie et prévoir la relance, mais je la vois aussi chez nous. Le développement des circuits-courts, le retour à la vente directe auprès des producteurs dans le territoire ou encore le rôle accru et central des maires de chacune de nos communes nous rappellent à l’essentiel et à nos voisins. Les actions d’entreprises locales, pour la production de masques, de respirateurs, de gels hydro-alcooliques sont autant de signes qui doivent nous rassurer sur la vivacité du « vivre ensemble ».

L’inventivité, nous devons aujourd’hui la débrider. Beaucoup d’entre vous expriment le souhait que demain ne ressemble pas à hier. Parfois pour l’usage de la voiture, parfois pour les méthodes de consommation alimentaire ou encore pour nos manières d’acheter, voire même de travailler. Des chantiers sont déjà engagés, comme le green deal européen, d’autres sont à créer, comme pour revoir l’organisation de notre coopération sanitaire. Dans tous les cas, il me semble essentiel de voir moins de verticalité, en particulier pour le local, et de raviver une culture horizontale pour demain.

Les initiatives se multiplient : le Président a dit qu’il faudrait « bâtir des solidarités et des coopérations nouvelles, construire une économie plus forte, une indépendance agricole, sanitaire, industrielle et technologique française ainsi qu’une autonomie européenne accrue ».  Avec une soixante de collègues députés, nous avons lancé une plateforme numérique pour réfléchir et préparer ensemble les domaines que nous voudrions faire évoluer et donner la parole à tous ceux qui le souhaitent. Vous aussi, participez-y !

Aujourd’hui, comme au cours de ces dernières semaines et pour celles à venir, je reste depuis mon domicile à votre entière disposition, tout comme mon équipe.

N’hésitez pas à nous faire part de vos interrogations.

Je vous souhaite à tous, en plus de la patience et du courage nécessaire, d’être solidaires et inventifs, pour que nous soyons prêts à faire face à demain !

Sabine THILLAYE

Publié le 16/04/2020
Sabine THILLAYE