Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

12 Mai

Pour un déconfinement réussi et progressif : qu’est-ce-qui est autorisé ? qu’est-ce-qui-est interdit ?

Catégories : Activité Parlementaire

Depuis hier, pour accompagner cette phase de déconfinement qui va se poursuivre sur les semaines et mois qui vont suivre, nous revenons sur qui est permis à chacun d’entre nous, et sur les règles qui encadrent nos choix, nos déplacements, nos sorties… :

👉Déplacements : Chaque citoyen est autorisé à se déplacer sans autorisation, dans une limite de 100km autour de son domicile. Au-delà, il faudra présenter une attestation avec un justificatif impérieux : c’est-à-dire que la nécessité de ce déplacement ne peut être remis en cause (➡️lien de l’attestation : https://urlz.fr/cF5X ).

👉Transports en commun : Leur utilisation est réservée aux trajets domicile-travail durant les heures dîtes de pointe. Dans le bus ou le tramway, le port du masque est obligatoire.

👉Usage du train : Les trains sont autorisés sous couvert d’une réservation pour les trajets interrégionaux et avec l’obligation de disposer d’une attestation dérogatoire.

👉Accès aux commerces : Les commerces ont été autorisé à rouvrir hier. Chacun est autorisé à se déplacer chez nos commerçants, dans le respect des gestes barrière.

👉Accès aux musées : Les petits musées et les médiathèques/bibliothèques autorisés à rouvrir. Des dates d’ouverture seront choisies individuellement selon les musées.

👉Cafés, bars, restaurants, cinémas, salles de culture… : Les lieux dits « de vie sociale » restent fermés.

👉Organisation de fêtes ou diners : Les rassemblements de moins de 10 personnes sont autorisés. Mais nous appelons à maintenir le respect des règles, gestes barrière et distanciation sociale.

Publié le 12/05/2020
Sabine THILLAYE