Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

09 Juin

Un soutien fort de l’État français à l’aéronautique

Catégories : Activité Parlementaire

La crise sanitaire a mis un coup d’arrêt à la filière aéronautique, et le plan de relance annoncé ce matin par le Ministre de l’Économie, des Finances et de l’Emploi Bruno Lemaire , doit permettre à la France et à l’Union européenne d’éviter un décrochage face à leurs concurrents américains et asiatiques.

En effet, la filière regroupe dans sa globalité, près de 300 000 emplois et dégage chaque année près de 60 milliards d’euros de chiffre d’affaires, pour une balance commerciale positive de 34 milliards d’euros. Néanmoins, avec la fermeture des frontières et l’arrêt des vols commerciaux, un peu plus de 100 000 emplois sont actuellement, directement menacés. Les 15 milliards d’euros du plan doivent nous permettre de protéger ce fleuron du savoir-faire européen, et d’organiser notre transition vers la recherche décarbonée à travers des projets ambitieux tel que l’A320 d’ Airbus

Parmi les mesures du plan de relance :

👉Augmentation du soutien de Bpifrance Assurance Export pour les exportations du secteur : L’État français par la médiation de Bpifrance Assurance Export , va accentuer son soutien financier public tant par le volume d’achats que par des interventions dans le marché.

👉Mise en place un moratoire sur les « remboursements en principal » des crédits à l’exportation octroyés aux compagnies aériennes pendant 12 mois à partir de fin mars 2020 : avec ses partenaires allemands, britanniques et italiens, le Gouvernent français a défini les conditions d’octroi d’un moratoire sur « les échéances en principal » pour les contrats des compagnies aériennes afin de préserver leurs finances.

👉Assouplir temporairement les modalités de remboursement des achats de nouveaux aéronefs : va être proposé un assouplissement temporaire par les États membres de l’Union européenne aux partenaires de l’accord aéronautique.

Publié le 09/06/2020
Sabine THILLAYE