Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

23 Juil

Retour sur la rencontre avec les entreprises du nord-ouest du département

Catégories : Travail en Circonscription

Je me suis rendue sur la zone Industrielle de Langeais, en présence de Xavier Dupont, Président de la Communauté de Communes Touraine Ouest Val de Loire (#TOVAL) et Michel Robquin, sous-préfet de Chinon, pour échanger avec les entrepreneurs du Nord-Ouest #Touraine sur les difficultés rencontrées pendant le confinement et les perspectives pour l’avenir.

Au programme plusieurs visites :

Serioplast, société italienne qui fabrique des contenants plastiques pour des acteurs du domaine médical, agroalimentaire et de la cosmétique. L’entreprise a mis en place des méthodes dites “éco-responsables”, de la conception jusqu’au recyclage du produit : utilisation de résine recyclée, la création d’usines chez le client pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, ou la réalisation de containers retournables… L’usine de Langeais s’est notamment mobilisée pendant le confinement pour ravitailler les pharmacies d’Indre-et-Loire en gel hydroalcoolique, en faisant des dons de flacons.

Un temps d’échange avec les entreprises de Langeais et Cinq-Mars-la-Pile : Plastivaloire, SAS Travaux Publics des Pays de Loire (TPPL), 1NIDIS, Somycel, Vincent Recyclage. Chacun a vécu la crise sanitaire de manière différente.
🔸Certains ont vu leur activité augmenter, comme la société 1NDIS, qui s’est réorientée vers l’importation d’équipements de protection individuelle. Mi-avril, alors que les hôpitaux et EHPAD du territoire connaissaient une pénurie d’équipements, Sabine Thillaye a soutenu l’action d’1NDIS en permettant l’importation de 70 000 masques FFP2 en provenance de Chine.
🔸D’autres, comme Somycel, connaissent une reprise progressive de leur activité, leur permettant de limiter leur plan d’activité partielle à trois semaines au lieu de neuf prévues initialement.

Si l’ensemble des entrepreneurs soulèvent encore quelques difficultés, notamment sur l’application des gestes barrières au sein des entreprises face au relâchement des comportements dans les espaces publics, tous ont reconnu la réactivité des services de l’État et des élus du département pendant la crise.

Je salue l’action de toutes les entreprises de la zone qui, pendant cette période particulière, a permis de resserrer les liens entre les différents acteurs, créant un réseau d’entraide qui continuera à prospérer dans les prochaines années.

Publié le 23/07/2020
Sabine THILLAYE