Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

23 Oct

Artisans & commerçants de Tours Nord, acteurs de nos quartiers

Catégories : Travail en Circonscription

Fin octobre, Sabine THILLAYE a visité plusieurs commerces de Tours Nord en compagnie de la ville de Tours, représentée par Iman MANZARI[1], et Rachel MOUSSOUNI[2],

Cette partie de la 5ème circonscription dénote avec le reste du territoire à travers sa grande diversité ethnique, sociale et culturelle.  Pour Sabine Thillaye et les différents acteurs, l’enjeu est de construire une cohésion sociale pérenne pour la bonne vie de quartier et celle de ses habitants. C’est pourquoi, pour la première fois à Tours Nord, Ville et Députée sont allés ensemble à la rencontre des artisans et commerçants de proximité, interlocuteurs privilégiés de la vie de quartier, pour échanger sur le développement du secteur, ses enjeux et transitions.

A l’image du territoire, les commerces visités présentaient une grande diversité ; installations depuis plus de vingt ans et nouveaux arrivants, nature de l’activité (hypermarché, boucher, coiffeur, café-restaurant, …), …

Pour autant, ils ont tous témoigné d’une « envie de faire » pour développer la cohésion sociale du nord de Tours, avec comme leitmotiv le maintien de la proximité avec les habitants.  Ces commerçants sont investis directement dans l’animation de la vie locale, en s’engageant auprès des associations, des comités ou encore en soutien d’initiatives ponctuelles. 

Différents sujets ont été abordés comme la gestion de la crise sanitaire et ses conséquences. Madame Thillaye a relevé une inquiétude des commerces notamment dû au manque de visibilité de la période. Un artisan énonçait qu’il était « difficile d’entreprendre quand la période est incertaine, particulièrement à l’approche des fêtes de Noël ». C’est pourquoi, Sabine Thillaye a demandé au Gouvernement plus de visibilité, de concertation avec les acteurs pour une meilleure anticipation dans la mise en place de l’état d’urgence sanitaire.

Autre sujet abordé lors de ces visites, celui du développement d’un sentiment d’insécurité chez certains habitants. La situation n’est pas alarmante selon les commerçants mais il ne faut pas la laisser dégénérer en désamorçant les signes précurseurs : « il s’agit avant tout de gamins qui s’ennuient et font des bêtises mais pas de dealers. Il faut savoir leur parler, créer un contact et leur proposer des activités » précise ainsi un commerçant rencontré. La situation est améliorable avec un travail de médiation que la municipalité souhaite entreprendre. Aussi et toujours dans cette dynamique de proximité avec le territoire et ses acteurs, Sabine Thillaye prévoit une prochaine rencontre avec cette fois le tissu associatif, acteur principal de la médiation sociale.

Félicitations à nos commerçants pour leurs engagements et leur travail au bénéfice de notre territoire et de ses habitants. Merci à eux pour leurs accueils et leurs « remontées de terrain », indispensables à l’action publique et parlementaire.

N’hésitez pas à aller à leur rencontre :  
  • 👉 Stéphane Brousseau et Sophie du coiffeur-barbier “Brouss Barber”, situé au cœur du quartier du Maine, qui accueillent depuis 20 ans, dans une boutique originale d’inspiration vintage et new-yorkaise, parfois jusqu’à 4 générations d’une même famille.
  • 👉 Rachid Belaalim, nouvel arrivant qui a installé sa boulangerie, “Maison Rabel”, et ses pâtisseries orientales délicieuses au pied du Beffroi.
  • 👉 Emré Celikan qui a repris le “Bistro de l’Europe”, lieu central de vie sociale situé avenue de l’Europe, et qui a développé une partie restauration.
  • 👉 Karima Djaid en recherche constante d’excellence artisanale à la boucherie-traiteur-épicerie familiale “B. Butchers” qui travaille avec des viandes 100% françaises, également avenue de l’Europe.
  • 👉 Benjamin et Fanny Marchand qui ont à cœur de développer l’activité de l’hypermarché “E. Leclerc Tours Nord”, rue des bordiers, dans une logique durable, notamment avec la mise en place de sacs en toile de jute, échangeables à vie, pour remplacer les sacs plastiques.

Nota bene

Dans l’objectif de favoriser la concertation entre la ville de Tours et les commerces, la municipalité encourage les différents commerces de Tours Nord à rejoindre les associations de commerçants pour faciliter la tenue de réunions et les échanges avec la Mairie.


[1] Adjoint au maire de Tours délégué au commerce, à l’artisanat et aux grandes manifestations

[2] Conseillère municipale déléguée au commerce

Publié le 23/10/2020
Sabine THILLAYE