Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

23 Fév

[#Numérique] La 4G continue de se déployer dans les territoires ruraux

Catégories : Travail en Circonscription

« Est-ce que l’on capte la 4G ici ? » Cette question, tout le monde l’a déjà posé au moins une fois dans sa vie. Si dans les zones urbaines, la réponse est très souvent positive, ce n’est pas toujours le cas dans les communes rurales. C’est chose faite à Ambillou, qui a inauguré ce matin une deuxième antenne relais, en présence du maire, Bruno Chevreux, de la première adjointe, Lucette Carré, de Daniel Sans-Chagrin, en tant que représentant de la Communauté de Communes Touraine Ouest Val de Loire et d’Abel Pirès.

Cette antenne relais est financée sur fonds propres par Orange Normandie Centre, dans le cadre du plan « Orange territoires connectés ». Ce programme vient en complément du New Deal Mobile, qui impose aux opérateurs des objectifs d’aménagement numérique du territoire, dont la généralisation de la 4G sur l’ensemble du réseau mobile. Concrètement, « Orange territoires connectés » va permettre, entre 2020 et 2021, l’implantation de 18 antennes relais 4G.

Cette rencontre fut aussi l’occasion d’échanger sur d’autres problématiques liées à la couverture numérique des territoires, et de faire remonter les problématiques rencontrées sur la commune d’Ambillou, notamment concernant le réseau de téléphonie fixe.

Ainsi, Bruno Cheuvreux a interrogé Etienne Bodry et Frédéric Nicolas, représentants d’Orange sur le territoire, sur l’arrivée de la fibre dans sa commune. Si Orange n’est pas en charge du déploiement de la fibre en Indre-et-Loire, ceux-ci ont néanmoins indiqué que la commercialisation des offres fibres pourront être réalisées entre 3 et 6 mois après son arrivée à Ambillou. Prévue pour le deuxième semestre 2021 par Val de Loire Numérique, les habitants pourraient donc bénéficier de la fibre dans les premiers mois de l’année 2022.

Publié le 23/02/2021
Sabine THILLAYE