Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

02 Avr

Ségur de la Santé : l’État investit 165 millions d’euros au CHRU de Tours

Catégories : Travail en Circonscription

Vendredi dernier, le CHRU de Tours recevait le Premier Ministre ainsi que le Ministre des solidarités et de la santé dans ces locaux. A cette occasion, Jean Castex et Olivier Véran ont annoncé un investissement de 165 M€ au titre du Ségur de la Santé, pour le projet de réorganisation du CHRU de Tours. Sabine Thillaye salue ce nouvel engagement de l’État, qui augmente sa participation financière au nouvel hôpital Trousseau (NHT) de 90 M€.  

Ces annonces font suite au plan d’investissement dans le système de santé de 19 Mds €, annoncé par Jean Castex le 9 mars dernier. Un plan massif, puisque celui-ci est deux fois plus élevé que les deux Plans Hôpitaux 2007 et 2012 réunis.

A Tours, cette participation financière s’ajoute aux autres investissements de l’État dans le cadre du plan de relance pour :

  • ➡️ La création d’un laboratoire de recherche sur les biomédicaments
  • ➡️ La réalisation de la 2e ligne de tram, qui reliera l’hôpital Bretonneau à celui de Trousseau

Lancé en 2016, le projet NHT vise à rapprocher certains services, qui sont actuellement éparpillés sur la Métropole de Tours. Pour ce faire, le CHRU de Tours prévoit d’agrandir l’hôpital Trousseau, afin d’y accueillir le service de pédiatrie, de biologie et de psychiatrie. Les services d’urgences et de chirurgie seront aussi installés à Trousseau, de manière à les rapprocher du plateau technique.

Seul Centre Hospitalier universitaire de la Région Centre-Val de Loire, le CHRU de Tours est un pôle d’excellence de matière de soins comme en matière de formation. Ce nouvel engagement de l’État rappelle l’importance du système de santé français, à l’heure de l’augmentation conséquente du nombre de patients pris en charge dans les établissements médicaux.

Publié le 02/04/2021
Sabine THILLAYE