Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

23 Avr

Sommet social de l’Union européenne : un grand pas vers une « Europe qui protège »

Catégories : Commission des Affaires Européennes

Le 7 et 8 mai prochain, la présidence portugaise 🇵🇹🇪🇺 du Conseil de l’Union européenne organisera un sommet social à Porto. Celui-ci doit devenir le point culminant de la présidence qui met en avant le volet social de la politique européenne.

Dans cet esprit, le Gouvernement portugais souhaite donner une nouvelle impulsion à la mise en place du plan d’action du Socle européen des droits sociaux qui a été présenté par la Commission européenne en mars dernier et qui permettra à l’Union européenne de fixer un cadre et des objectifs en matière sociale. Il s’agit donc d’un pilier central d’une « Europe sociale“ ou, pour le dire avec les mots du Président Macron, d’une « Europe qui protège“ ses citoyens face au chômage, à l’exploitation et à la pauvreté.

Le plan d’action de la Commission établit trois objectifs principaux au niveau européen à l’horizon 2030 :

➡️Le taux d’emploi doit s’élever à d’au moins 78% dans l’Union européenne
➡️D’au moins 60% des adultes doivent participer chaque année à des activités de formation
➡️Le nombre de personnes menacées de pauvreté ou d’exclusion sociale doit diminuer d’au moins 15 millions, dont 5 millions d’enfants

Le sommet réunira les décideurs politiques européens, les institutions de l’Union européenne, les partenaires sociaux, des acteurs de la société civile et des citoyens autour d’un débat élargi sur le renforcement de la dignité, de l’emploi, des qualifications, de l’innovation et de la protection sociale. Les participants élaboreront ainsi des propositions concrètes pour atteindre les objectifs fixés par la Commission.

En résumé, ce sommet social sera un pas important pour renforcer la cohésion entre les citoyennes et citoyens européens et pour créer une Union européenne qui ne laisse tomber personne.

Publié le 23/04/2021
Sabine THILLAYE