Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

21 Juil

[COMMERCE] Concilier grandes surfaces et producteurs locaux

Catégories : Activité Parlementaire

Depuis le 18ème siècle, quand le commerce tel qu’on l’entend aujourd’hui, se réduisait à quelques boutiques dans les villes et quelques négociants, jusqu’à l’avènement de la grande distribution, en passant par la mise en place des modalités d’intermédiation et de distribution et de vente, ce secteur d’activité a dans son cadre, son exercice, son déploiement et son modèle économique, subi une myriade de lois.

Souvent touché, jamais coulé, adulé initialement puis accusé d’être le fossoyeur des centres villes, ce secteur n’en demeure pas moins, l’un des plus importants de France, avec plus de 200 milliards d’euros de chiffre d’affaire et quelques 600 000 employés.

Pourtant là où se glissaient, dans les années 60, 70 dix à douze intermédiaires entre l’agriculteur et le consommateur, les modes de consommations, les enjeux climatiques, économiques et écologiques ont poussé à la roue, consommateurs et distributeurs.

La loi EGAlim (dont une deuxième mouture est actuellement en discussion) est venue rappeler à tous que le juste prix, la juste rémunération des producteurs, n’étaient pas une chimère vaine et qu’il fallait qu’une prise de conscience se fasse, si chacun, à son niveau entendait améliorer le système et proposer un modèle économique plus vertueux et plus responsable.

Tours Nord Petite Arche : la mise en avant des Producteurs locaux

C’est bien dans cette perspective que rendez-vous avait été donné ce matin sur le parking Auchan Petite Arche aux élus, aux producteurs, aux visiteurs et aux professionnels.

Car comme l’a indiqué d’emblée Lionel Perrone, le Directeur du site, « qu’ils soient transformateurs ou bien producteurs engagés dans les filières responsables, clients, salariés l’idée pour nous est bien de faire comprendre à tous, que nous devons changer de paradigme. Et pour nos 60 ans d’existence, il était essentiel que nous puissions partager et mettre en valeur les circuits courts et le savoir-faire de chacun. »

En présence d’Emmanuel Denis, Maire de Tours et de son adjointe à l’Urbanisme, Cathy Savourey, du Conseiller Départemental Tours Nord, Brice Droineau et des représentants des différentes chambres consulaires, Lionel Perrone, a donc insisté sur la nécessité de coller à l’esprit d’EGAlim que Sabine Thillaye a soutenu fortement et notamment sur son volet « juste prix, juste rémunération », pour l’amélioration des produits et la satisfaction de tous les acteurs de la chaîne alimentaire .

Pour ce faire depuis le 6 juillet, date anniversaire de l’enseigne et le 25 Novembre, un tour de France de 23 étapes sera effectué pour rencontrer clients, collaborateurs, échanger et découvrir les partenaires locaux.

L’étape tourangelle, de ce « road trip » national, s’est donc ouverte sur un petit déjeuner et sur une découverte du marché éphémère des producteurs locaux, installés sur le parking.

Présente sur le marché, l’association « Saveurs de Val de Loire », dont l’objet est de fédérer les producteurs locaux du 37 et du 41, s’est fait un plaisir de défendre le principe intelligent et lié, de la richesse gustative de la production locale.

Du savoir-faire, de la passion, des produits bons et une fierté évidente des présents, visiteurs, producteurs et professionnels.

Publié le 21/07/2021
Sabine THILLAYE