Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

27 Août

[Territoire] Innover pour entretenir le « bien vivre ensemble »

Catégories : Activité Parlementaire

Ce matin, le Premier Ministre Jean Castex confirme l’engagement de l’État en faveur des TIERS-LIEUX, et annonce un soutien supplémentaire destiné à la création de 100 manufactures de proximité, «un antidote au repli sur soi».

Soit une enveloppe globale de 130 millions d’€ en soutien au développement de tiers-lieux, ces espaces collaboratifs dans l’air du temps, notamment en zones rurales*

Avec 50% issus du plan « France Relance », le Gouvernement accélère donc le mouvement aux côtés des collectivités locales et des porteurs de projets pour donner l’impulsion et un coup de pouce au démarrage. Peut-être un symbole du monde « post Covid » afin de mettre en lumière et acter dans la continuité toutes les initiatives lancées pour recréer du lien social au plus proche des habitants.

Ces lieux partagés « hybrides » participent à l’aménagement durable et dynamisent les territoires, favorisent l’éclosion des idées et des projets en s’appuyant sur l’intelligence collective.

Déjà ancrés à Neuvy-le-Roi, Hommes, Montlouis-sur-Loire, Tours, Avoine… d’autres projets de tiers-lieux aux dynamiques entrepreneuriales, associatives et culturelles sont en cours de réflexion sur la circonscription à Courcelles-de-Touraine, Saint-Paterne-Racan, Channay-sur-Lathan, Langeais ou encore sur la zone de Polaxis à Neuillé-Pont-Pierre.

Lieux de vie et de rencontres informelles, de co-working, espaces de consultation citoyenne, de partage de talents et de savoir-faire, services de proximité, Education populaire, activités pédagogiques et numériques, pratiques environnementales, friches culturelles… Avis aux porteurs d’innovation sociale et territoriale, c’est le moment de rebondir !

*30 millions destinés à la création de 100 manufactures de proximité, 12 millions serviront pour le maillage territorial, 50 millions pour la formation professionnelle et 15 millions pour l’inclusion numérique. Les 20 derniers millions financeront 3000 services civiques sur 3 ans.

Publié le 27/08/2021
Sabine THILLAYE