Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

10 Sep

L’Avion électrique bientôt dans le ciel tourangeau !

Catégories : Travail en Circonscription

A l’heure de la transition énergétique, le monde aéronautique se réinvente pour limiter ses émissions de gaz à effet de serre. Et les premiers résultats sont là : comme pour les voitures, les premiers avions hybrides et 100% électriques sont développés.

C’est le cas du Pipistrel Vélis Electro, un avion électrique slovène, présenté hier par la FFA- Fédération Française Aéronautique et l’APA Training, école de pilote de ligne tourangelle, à l’aéroport de Tours.

Bien sûr, cet avion n’est pour le moment pas utilisable sur des vols longs courriers (autonomie d’une heure, une seule place passager). Mais il présente des avantages pour la formation des jeunes pilotes :

– Une consommation énergétique réduite

Aucune émission de gaz à effet de serre en vol

– Un bruit très limité (seulement 60 décibels)

Lorsque l’on sait que 50% des vols effectués en France sont réalisés pour former des apprentis pilotes, l’avion électrique pourrait devenir une véritable alternative. Et cela, l’APA Training l’a bien compris. En effet, l’école compte acquérir en 2022 le Pipistrel Vélis Electro pour former ses étudiants. Elle entre dans le sillage d’autres écoles de pilotes, comme celle de Carcassonne qui a lancé, depuis cette semaine, ces premiers vols de formation avec cet avion.

Lancée fin 2018, APA Training est la première école privée de pilote de ligne située sur un aéroport, à proximité d’une base militaire. A ce titre, elle bénéficie d’anciens professionnels de l’armée de l’air comme cadre instructeurs, et de personnels anciennement rattachés à la base aérienne. Si la pandémie a freiné le nombre d’inscriptions au sein de l’école l’année dernière, les ambitions restent les mêmes : créer un véritable campus sur l’aéroport, pour rassembler l’ensemble des élèves en un seul lieu, et à terme, développer un pôle aéronautique en Touraine.

Publié le 10/09/2021
Sabine THILLAYE