Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

22 Sep

[ENTREPRISE] Assemblée générale annuelle du MEDEF Touraine

Catégories : Travail en Circonscription

Le Mouvement des Entreprises de France Touraine (MEDEF) organisait hier soir à l’espace Oésia de Notre-Dame D’Oé son assemblée générale annuelle élective.

En présence de Thierry Marx, le médiatique Cuisinier de Top Chef et de Geoffroy Roux de Bézieux, le président du MEDEF France, cette rencontre annuelle permit à l’ensemble des adhérents et à tous les invités, de faire un point sur la situation entrepreneuriale en Indre-et-Loire.

Devant une salle comble, Sandrine Fleury, qui remettait pour l’occasion son mandat de deux ans en jeu, a également été réélue présidente pour son troisième et dernier mandat. Félicitations à elle pour le travail entrepris et pour cette réélection unanime.

Mais avant cela, la scène avait été laissée à Thierry Marx, qui avec beaucoup de bon sens, de professionnalisme et d’engagement apporta un regard pertinent sur les vertus et les limites des circuits courts avant de présenter à l’assemblée son projet d’école culinaire qui ouvrira ses portes au Sanitas à Tours. Ce concept d’école développé par cette pointure de la cuisine française, sensible à l’impact social et environnemental de l’alimentation, proposera des formations gratuites en cuisine, boulangerie, service en restauration et produits de la mer et visera les jeunes éloignés de l’emploi avec à la clé un diplôme reconnu par l’État et la branche professionnelle.

Emmanuel Hervé quant à lui, a présenté à la salle le dispositif « le Grand Repas », qui ambitionne depuis 2016 d’agréger l’ensemble de « prestataires » cuisine (restaurateurs et collectivités), en vue d’offrir aux « consommateurs », le même jour, le même repas à tous. Repas élaboré avec exclusivement les produits locaux issus des circuits courts. Née avec la Cité de la gastronomie, cette manifestation s’en est détachée pour rayonner aujourd’hui sur toute la France.

La parole fut ensuite donnée à Geoffroy Roux de Bézieux qui put égrener avec beaucoup de détermination et d’incise liée à l’actualité, la situation globale de l’entreprise en France et plus globalement de sa situation économique et conjoncturelle. De cette manière il fut inévitable d’aborder l’augmentation importante des matières premières dans certains secteurs, la difficulté actuelle de recrutement – qu’il explique entre autre par un rapport au travail qui a considérablement évolué chez les jeunes et les conditions associées aux périodes de chômage-, l’apprentissage, le télé travail et l’augmentation des salaires souhaités par beaucoup d’acteurs politiques.

Enfin un échange s’est installé avec la salle ce qui m’a permis d’appeler et inviter tous les entrepreneurs d’Indre et Loire et plus largement, les français à se saisir de l’opportunité qui leur est donnée, dans le cadre de la conférence de l’Union Européenne et de sa plateforme dédiée, pour faire remonter le maximum de propositions liées à l’entreprise et à la production, au marché et à ses contingences économiques, énergétiques et écologiques.

Publié le 22/09/2021
Sabine THILLAYE