Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

01 Oct

[Vie associative] AC Tours Portugal lance sa saison

Catégories : Travail en Circonscription

Quand on est une association qui gère un club de foot avec 350 licenciés, que l’on engage des équipes dans toutes les catégories évoluant en départemental et en régional, on se doit de construire un budget à hauteur des exigences imposées par une saison footballistique.

Au-delà des charges courantes, les frais inhérents à la compétition -transport, équipements, engagements, frais d’arbitrage…- sont conséquents. Mais plus conséquents encore, sont les frais d’encadrement

En effet pendant que la Fédération demande, voire exige, pour certaines catégories, une montée en compétences de tous les encadrants, les clubs amateurs se trouvent confrontés à de réelles difficultés quand ils doivent conjuguer, ambitions éducatives et équilibre budgétaire.

Dans l’idéal, le club aimerait pouvoir salarier des éducateurs diplômés et rémunérés à tous les étages. Malheureusement les budgets exploseraient face aux coûts salariaux. Pourtant, à l’AC Tours Portugal on mobilise tous les savoir-faire et toutes les compétences pour actionner le maximum de partenaires financiers.

La ville de Tours, bien sûr, pour l’infrastructure et la subvention de fonctionnement, le département, la Région (notamment pour le CAP Asso) et puis l’État. En effet le plan de relance a permis une revalorisation des aides liées à l’apprentissage, ce qui a permis au Président Philippe d’Almeida, d’accueillir une jeune apprentie, Tania Salta, dans un rôle administratif et communicationnel.

La politique de la ville portée par le Ministère de la cohésion avec les territoires et le service départemental à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (ANS) a permis également la création de deux postes d’éducateurs.

Bien que précieux, tous ces dispositifs, à eux seuls ne suffiraient pas. Pour cela, le Président et son équipe, se sont mis à la tâche pour convaincre des partenaires privés de venir non seulement les soutenir financièrement, mais d’assurer une synergie au sein du club.L’objectif étant d’offrir aux jeunes et moins jeunes licenciés l’encadrement technique et éducatif le plus performant possible.

C’est dans ce cadre, que vendredi soir, j’ai répondu présente au lancement de la saison au Centre Culturel Portugais de Tours, parmi les entrepreneurs, les artisans, les éducateurs et bien sûr les dirigeants du Club. Au-delà du moment convivial et chaleureux que j’ai pu passer auprès de tous, j’ai pu évaluer l’intérêt des dispositifs d’État qui sont précieux à la politique sportive du club pour la saison à venir.

Cette soirée m’a également permis de redire combien notre unité doit être importante sur les territoires et combien le travail des associations y participent et j’en ai profité pour inviter les dirigeants, les éducateurs et les équipes de jeunes 12 et 13 ans du club à venir visiter prochainement l’Assemblée Nationale à Paris pour les ouvrir aux enjeux de la démocratie et de la citoyenneté.

Publié le 01/10/2021
Sabine THILLAYE