Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

20 Oct

Entendez-vous parler d’Europe ?

Catégories : Commission des Affaires Européennes

Face au silence des chaînes de télévision françaises en 2020 sur le discours sur l’État de l’Union d’Ursula von der Leyen, Sabine Thillaye, Députée d’Indre-et-Loire s’est saisie du manque de prise en compte des sujets européens par les médias et présente son rapport parlementaire : Comment remettre l’Europe au coeur des médias

L’Europe interfère sur bien des sujets du quotidien mais le citoyen ne le sait pas. L’audiovisuel en particulier n’aborde que trop rarement les avancées européennes qui ont un impact sur la vie de nos territoires. Le rapport parlementaire de Sabine Thillaye pointe du doigt un manque, voire une absence de moyens d’informations.

Pour que l’Europe de la confiance ne cède pas la place à celle de la défiance, Sabine Thillaye plaide pour une mise en perspective de nos richesses interculturelles. « L’Europe ce n’est pas (que) Bruxelles, Il faut connaître nos voisins pour mieux les comprendre ». Savoir regarder plus loin, au-delà de nos territoires permet d’élargir nos horizons.

Après plus de 12 mois de travail, une trentaine d’auditions, des prises de contact dans l’ensemble de l’Union européenne et la consultation de toutes les parties prenantes, le constat est sans appel : l’Europe a toute sa légitimité pour s’inviter dans nos médias mais elle n’a pas la place qu’elle mérite au sein des rédactions. 

Mais en tant que Présidente de la commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale, Sabine Thillaye reconnaît aussi la responsabilité des pouvoirs publics. « Il faut donner matière aux journalistes ! », et elle invite à replacer, tel le clocher au centre du village, les débats européens au cœur de ceux du Palais Bourbon.

De la création d’un statut de journaliste européen au renforcement des obligations des chaînes de télévision, l’objectif de ce rapport est d’apporter des propositions concrètes pour qu’à l’aube de la Présidence française de l’Union Européenne, chaque citoyen, quel que soit son territoire, puisse prendre pleinement conscience que « L’Europe, c’est nous ! ».

Publié le 20/10/2021
Sabine THILLAYE