Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

22 Nov

Concertation avec les acteurs viticoles du bourgueillois

Catégories : Travail en Circonscription

Le changement climatique nous affecte tous. Cette phrase, nous l’avons pour beaucoup déjà entendue, sans toujours y prêter attention. Et pourtant, chez les viticulteurs, les effets se font déjà sentir : débourrement plus précoce entraînant une exposition au gel plus longue, augmentation des aléas climatiques… Autant de facteurs qui obligent la filière viticole à se réinventer.

Face à ce constat, les élus de la Communauté de communes Touraine-Ouest Val de Loire ont lancé un cycle de concertations avec les acteurs de la filière, pour comprendre les problématiques qui touchent les viticulteurs et les accompagner dans cette transition. La première réunion portait sur la lutte contre le gel. Un enjeu majeur, lorsque l’on sait que cette année, entre 20 et 30% des récoltes ont été touchées sur les AOC Saint-Nicolas-de-Bourgueil et Bourgueil et que d’autres zones viticoles du département d’Indre-et-Loire déplorent des pertes plus élevées.

Invitée à participer aux débats, Sabine Thillaye a pris la mesure des défis qui restent à relever dans le Bourgueillois. Et ils sont nombreux sur le gel particulièrement :

👉 Partage de la ressource en eau pour la mise en place de système d’aspersion

👉 Réglementation qui ne prend pas en compte les spécificités de l’aspersion

👉 Acceptabilité par la population des techniques utilisées ponctuellement par les viticulteurs pour lutter contre le gel (tours à vents qui font du bruit par exemple).

Un échange particulièrement intéressant a permis d’interroger les viticulteurs sur la réforme de l’assurance récolte, en amont du projet de loi qui sera normalement présenté en janvier 2022.

Publié le 22/11/2021
Sabine THILLAYE