Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

03 Déc

[LOGEMENT] Emmanuelle WARGON en Touraine

Catégories : Activité Parlementaire - Travail en Circonscription

Loi « Climat et Résilience », des avancées et des limites.

Pour terminer sa visite en Touraine, Emmanuelle Wargon, Ministre du logement, avait donné rendez-vous aux élus à Rochecorbon, pour partager un moment autour des questionnements qui peuvent subsister autour de la loi portant lutte contre le dérèglement climatique et le renforcement de la résilience face à ses effets a été promulguée et publiée au Journal officiel le 24 août 2021 dite Loi « Climat et résilience » et notamment sur ses objectifs de logements et d’artificialisation des sols.

L’éradication progressive des « passoires thermiques », l’instauration d’aides financières pour les travaux de rénovation, la division par deux du rythme de la bétonisation d’ici 2030, l’interdiction de construire de nouveaux centres commerciaux entraînant une artificialisation des sols et la couverture de 30% du territoire par des aires protégées, voilà ce que prévoit la loi.

Mais voilà, les élus ont plutôt retenu le « zéro artificialisation »

La ministre a par conséquent rappeler que la loi dit clairement que c’est d’abord dans les 10 ans qui viennent, une division par deux, des volumes de terres naturelles consacrées aux constructions et qu’ensuite, viendra une nouvelle phase d’appréciation, avec de nouveaux objectifs.

L’occasion dès lors sur un jeu de questions réponses voulu par la Ministre, d’aborder les enjeux des PLU, la nécessité de réfléchir et de penser la transition vers les PLUi, le rôle des ABF (architectes des bâtiments de France), avec une nécessité d’aide aux élus plutôt qu’un obstacle quasi permanent, les enjeux des SCOT (Schéma de cohérence territoriale), la nécessité de faire entrer dans les CRTE (contrat de relance et transition écologique) la dimension habitat et bien entendu un ensemble de questionnements sur la gestion et le rôle des territoires dans l’équilibre du foncier, agricole, naturel ou a bâtir, coincé entre un développement nécessaire et un environnement à maîtriser

Un moment où la Ministre a redit aux cotés de Marie Lajus, Préfète d’Indre-et-Loire, combien il était nécessaire que les services de l’État travaillent de concert avec les élus et les parlementaires pour que la loi serve les territoires et ses acteurs, plutôt qu’elle ne les freine et les handicape.

Publié le 03/12/2021
Sabine THILLAYE