Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

14 Jan

💡 Énergie : Le Gouvernement agit pour protéger le pouvoir d’achat des français

Catégories : Activité Parlementaire

Ces dernières semaines, le prix de l’électricité n’a cessé d’augmenter. Afin de ne pas répercuter ses hausses sur les foyers et les entreprises locales, le Gouvernement prend de nouvelles mesures exceptionnelles :

👉 Augmenter de 20 TWh le volume d’Accès Régulé à l’Électricité Nucléaire Historique (ARENH) en 2022. Cette énergie, vendue à aux concurrents d’EDF à un prix fixe, sera mise à disposition de tous les consommateurs via leur fournisseur. Le prix de ces volumes additionnels sera fixé à 46,2 €/MWh.
👉 Baisser la taxe portant sur l’électricité (TIFCE) à son niveau minimum prévu par le droit européen pendant un an
👉 Mettre en œuvre le bouclier tarifaire inscrit dans la loi de finances 2022, en contenant la hausse des tarifs réglementés de vente de l’électricité à 4% TTC pour les ménages. Cette mesure sera aussi étendue aux petits consommateurs professionnels qui bénéficient de ces tarifs.

Les deux dernières mesures prendront effet à partir du 1er février 2022 et permettront de contenir cette hausse des prix, qui aurait atteint 35% sans intervention de l’Etat.

Ces engagements viennent s’ajouter aux premiers pris fin 2021 :

👉 Le chèque énergie de 100€ pour 5,8 M de ménages, distribué en décembre 2021
👉 Le bouclier tarifaire sur le prix du gaz, qui a gelé les tarifs réglementés à leur niveau du mois d’octobre 2021. Cette mesure s’appliquera toute l’hiver, et si besoin jusqu’à la fin de l’année 2022.
👉 L’indemnité inflation de 100€, pour 38 M de personnes dont le revenu net mensuel est inférieur à 2 000 €.

Publié le 14/01/2022
Sabine THILLAYE