Présidente de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale
Membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées
Députée d'Indre-et-Loire

03 Oct

Audition de Florence Parly, Ministre des Armées, sur le budget 2019

Catégories : Commission Défense et forces armées

En commission de la Défense nationale et des Forces armées, nous avons entamé mercredi 3 octobre l’examen du projet de loi de finances 2019 par l’audition de Florence PARLY, Ministre des Armées.

Ce projet de loi de finances pour 2019 est le premier depuis l’entrée en vigueur de la loi de programmation militaire 2019-2025, en juillet. Pour la deuxième année consécutive, les crédits de la mission budgétaire « Défense » augmenteront considérablement. Après une hausse de 1,8 milliard d’euro en 2018, nous prévoyons ainsi une nouvelle hausse de 1,7 milliard en 2019. Le budget de la défense atteindra ainsi 35,9 milliards d’euro hors pensions en crédits de paiement, et 46 milliards en autorisations d’engagement.

Car la France doit se donner les moyens d’affronter un environnement stratégique mondial durablement marqué par l’incertitude et l’instabilité. Et doit se donner les moyens de construire avec ses partenaires l’autonomie stratégique européenne. Cette ambition trouve sa déclinaison dans l’Ambition 2030. Les forces armées doivent ainsi être prêtes à agir sur l’ensemble du spectre des menaces et des défis futurs. Elles mettent pour cela en oeuvre un modèle d’armée complet, et équilibré.

Pour cela, Florence PARLY a rappelé la nécessité pour les armées de compléter et moderniser leurs moyens, tout en continuant à tenir un très haut niveau d’engagement. Ce sont premièrement les missions permanentes de dissuasion et de protection du territoire – soit 8 500 personnels engagés en permanence. Ce sont également des déploiements permanents dans cinq zones aéromaritimes et sur quatre théâtres d’importance, dont un en tant que nation-cadre, dans la bande sahélo-saharienne.

Enfin, en portant les crédits à 1,82 % du Produit intérieur brut en 2019, le projet de loi de finances est cohérent avec l’objectif présidentiel de porter le budget des armées à 2 % du PIB en 2025.

Pour plus d’informations sur le projet de budget 2019 de la Mission « Défense », cliquez ici.

Pour plus d’informations sur le projet de budget 2019 de la Mission « Anciens combattants, mémoire et liens avec la nation », cliquez ici.

Publié le 03/10/2018
Sabine THILLAYE